Potpie from the US

Potpie_3

Je sais pas chez vous, mais chez moi, ces derniers jours, la météo est schizophrène. Un jour, c’est grand soleil, café/terrasse, photosynthèse à tout va, envie de tomates-mozza et de basilic, de ressortir la petite veste et le foulard qui va tellement bien avec…
Et le lendemain, tiens, prends cette avalanche de flotte dans la face, mets tes bottes en caoutchouc et utilise le stock de motivation accumulé le jour d’avant pour trouver l’énergie de sortir de chez toi.
Schizo, je vous dis.
Aujourd’hui, donc, adieu tomates-mozza, bonjour plat chaud en tout genre, mon corps malmené a besoin de nourriture sympathique (nourriture spirituelle matérielle, ça va de soi.)
Du coup, j’ai décidé de ressortir cette vieille recette qui date de mon séjour aux Etats Unis (yeah, I’m open to the world). Graciela, mère de famille, m’a appris à cuisiner un « potpie » (littéralement, gâteau dans une casserole) qui correspond parfaitement aux attentes d’aujourd’hui: chaud, réconfortant et plein de légumes de saison. C’est à ce moment-là que j’ai compris que les US avaient un potentiel culinaire plus intéressant que le burger-frites (qui est déjà intéressant en soi) et que les américains n’étaient pas TOUS des gens obèses qui se nourrissent exclusivement de gras à la petite cuillère.

Potpie légumes poulet

Le potpie est une recette sympa parce qu’elle permet aux gens comme moi, ceux qui ont 3 carottes, un reste de poireau, un demi céleri…enfin bref plein de restes dans le bac à légumes du frigo, de faire bon usage des dits restes. C’est une recette qui s’adapte vraiment facilement, en changeant simplement les types de légumes ou leurs proportions. Celle qui suit a fortement dépendu des ingrédients présents chez moi et que je devais impérativement utiliser sous peine de pourrissement certain, mais n’hésitez pas à varier les plaisirs! (La recette originale  inclut une patate douce, ce qui est vraiment pas mal!)

Réconfortant, sympathique et pas compliqué: tel est donc le potpie.

Potpie légumes poulet

Pour 4 petits ramequins individuels (ou pour un petit plat à soufflé, c’est possible aussi)
(Préparation: 30mn / Cuisson: 20-30mn)

Ingrédients
2 escalopes de poulet, soit environ 250g
3 carottes
1/2 céleri
2 petites pommes de terre
120g de petits pois surgelés
(au total: environ 500g de légumes)
Un oignon
Persil, thym, fines herbes selon goûts
Sel, poivre

4dl de bouillon de légumes
0.5 dl de vin blanc de cuisine

1/3 cup de farine (soit 40g)
3/4 cup de lait ( soit 190ml)

1 abaisse ronde de pâte feuilletée

Préparation

    1. Préchauffer le four à 180°C.
    2. Préparer les légumes: les peler si besoin et les couper en petits morceaux (surtout les pommes de terre)
    3. Dans une casserole moyenne, faire revenir l’oignon dans un peu d’huile d’olive, puis ajouter le poulet. Saler et poivrer. Lorsqu’il ne reste plus de surface crue (mais il ne doit pas être trop cuit!), réserver.
    4. Dans la même casserole, faire bouillir le bouillon et le vin, puis ajouter les légumes et les fines herbes. Baisser légèrement le feu et laisser cuire 5mn. Ajouter le poulet, laisser mijoter 5mn.
    5. A l’écumoire, enlever les légumes et le poulet pour ne laisser que le bouillon. Ajouter le lait et incorporer gentiment la farine en la tamisant. Laisser épaissir quelques minutes. Réintégrer les légumes et le poulet. Goûter et ajuster l’assaisonnement. (A ce stade, ça ressemble vraiment à une sorte de…truc indescriptible, mais néanmoins très bon).
    6. Graisser les ramequins, répartir la préparation.
    7. Dans la pâte feuilletée, découper des cercles de diamètre légèrement supérieur à ceux des ramequins* (j’utilise en général un bol retourné pour obtenir des cercles bien réguliers)**.
    8. Recouvrir chaque ramequins avec un cercle de pâte feuilletée. Bien appuyer sur les rebords de manière à ce que la pâte ne se soulève pas en cuisant. Piquer à la fourchette. (Je les ai badigeonné de lait pour que ça fasse plus joli!)
    9. Enfourner 20 minutes, ou jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée.

* Si vous utilisez un grand plat à soufflé, vous pouvez simplement recouvrir le plat avec l’entier de l’abaisse de pâte en la repliant sur les bords.
** Avec le reste de pâte feuilletée, j’ai préparé des mini feuilletés apéritifs sur lesquels j’ai déposé une cuillère de pesto rouge qui attendait sagement son heure au frigo et une demi tomate cerise…Délice.

Rendez-vous sur Hellocoton !
4 Comments
  • catherinecuisine
    mars 2, 2014

    Heureuse de découvrir ton blog et d’y lire que les Américains ne sont pas tous obèses et ne se nourrissent pas seulement de fast food… C’est un cliché très répandu chez les Européens. Je vais souvent aux USA et on peut y manger très sainement. Beaucoup d’américains sont hyper gourmets et plusieurs tendances culinaires partent de là-bas. C’est un pays de contrastes! Les pot pies sont aussi mangés au Québec (d’où je viens) et c’est un VRAI comfort food 🙂

  • Ninou
    mars 7, 2014

    Je ne connaissais ni cette recette, ni ton blog, mais les deux sont une super recette 🙂

    • Ninou
      mars 7, 2014

      Oups je voulais mettre découvertes et pas recette à la fin … ce qui donne « je ne connaissais ni cette recette, ni ton blog mais les deux sont de superbes découvertes » … là c’est mieux

Répondre à catherinecuisine Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Êtes vous un gastronome humanoïde?? Merci de faire ce rapide calcul pour nous en assurer! *

%d blogueurs aiment cette page :