Gratin de côtes de bettes à la tomate et polenta

Gratin_blettes

Non vous ne rêvez pas. J’ai bien dit côtes de bettes. Les mêmes dont j’avais déjà parlé ici (ouais bon pas les mêmes, évidemment). Et en plus elles n’ont même pas été livrées dans le Panier de légumes. Elles sortent tout droit du jardin (pas le mien, celui de mes parents, sinon le Panier n’aurait pas de raison d’être…) dans lequel elles avaient essayé de se cacher, les coquines, mais c’était sans compter sur ma perspicacité affolante.
Depuis mon dernier cri de haine des côtes de bettes, je dois dire qu’elles me sont devenues sympathiques l’espace de quelques heures, pour deux raisons:

1. Je trouve qu’elles font de bons sujets photographiques, des vrais top models version légumes
2. J’avais vraiment très envie de partager avec vous cette recette inventée après une énième livraison de côtes de bettes, que j’ai trouvée sympathique.

Jardin_blettes2

Je l’accorde, le gratin servi chaud comme ici, ça fait plutôt automnal qu’estival-light-frais-du sud. Ce à quoi je réponds, si vous habitez sous la même latitude que moi, ya pas que le gratin qui fait automnal (sous entendu, la météo aussi). Donc si un de ces soirs vous avez un peu frisquet de la nouille, ce plat est fait pour vous. Si je devrais le vendre encore un peu, je dirais qu’il est aussi économique (non négligeable), qu’il tient au ventre (soit ça fait des restes, soit on peut s’y mettre à 10) et qu’il contient de la tomate (…). Sur ce, c’est parti.

Attention: j’ai testé et écrit cette recette d’après la cuisson d’une cuisinière à gaz (plaque et four). Les temps de cuisson peuvent donc être légèrement modifiés. L’important, c’est que le mélange blettes/tomates reste juteux et que le gratin soit…ben gratiné…

Gratin_blettes_3

Le coin sans mozarella, c’est pour les intolérants au lactose (ça fait moins de fils…)

Ingrédients (pour 4 personnes)

5 belles côtes de bettes
2 oignons (rouges si possible)
2 gousses d’ail
Une boîte de tomates pelées (environ 400g) et/ou 4 tomates bien mûres (avec du jus!)
Du basilic (à la pelle)
200g de polenta (grosseur des grains à votre convenance)
Une boule (ou 100g) de mozarella
Sel et poivre
Huile d’olive

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Bien laver les côtes de bettes. Séparer le blanc du vert. Emincer les deux séparément.
  3. Dans une poêle haute ou un wok, faire revenir l’oignon et l’ail émincés dans de l’huile d’olive à feu moyen. Lorsqu’ils sont légèrement transparents, ajouter le blanc des blettes et laisser cuire 3 minutes à feu fort.
  4. Baisser le feu (sur moyen) et ajouter le vert. On a l’impression que c’est énorme mais c’est normal, il en restera plus rien, après. Laisser cuire à couvert 10 mn en remuant de temps en temps. Saler et poivrer.
  5. Ajouter les tomates fraîches en dé et/ou les tomates pelées. Cuire 10 minutes à feu fort. (on voit que je cuisine au gaz, je change de feu toutes les 2 secondes…)
  6. Ajouter le basilic au dernier moment et bien mélanger. Retirer du feu et réserver.Blettes

Les copains, à ce stade, vous avez déjà un plat en soi, enfin un accompagnement….les côtes de bettes à la tomates sont très bonnes avec une viande rouge grillée! Donc si vous êtes pressés ou fatigués, vous arrêtez là, si vous voulez THE ultimate gratin….la suite par ici.

  1. Pendant que les blettes cuisent, vous pouvez être efficace et préparer la polenta. Perso, j’utilise la rapide qui cuit presque pas, c’est pratique. Les instructions sont sur le paquet (faut quand même pas abuser…). Par contre, on peut agrémenter l’eau de cuisson de la polenta d’un peu de bouillon et/ou remplacer une partie du liquide par du lait. L’idéal, c’est que la polenta ne soit pas assez dur pour la couper en tranche, mais pas molle dans le genre bouillie non plus.
  2. Passer un peu d’huile d’olive dans un plat à gratin. Y déposer la polenta cuite. Percer quelques trous dans la polenta (avec le manche d’une cuillère en bois, par exemple) avant de recouvrir avec le mélange blettes-tomates. Recouvrir avec la mozzarella coupée en tranches ou en petits dés.
  3. Laisser gratiner 15-20 minutes. Si la mozzarella se colore trop vite, poursuivre la cuisson avec un papier d’alu sur le plat.
  4. Servir chaud et filant!

Gratin_blettes_2

PS: Petite réflexion de la blogosphère. En tant que jeune blogueuse, je me pose un peu les questions des premiers jours, sur la forme, le pourquoi et le comment de ces pages. Et en écrivant cet article, j’ai spécialement réfléchi à la formulation en « vous » qui évoque, je trouve, un éloignement un peu mal venu entre l’émetteur du message (moi!) et le(s) récepteur(s) éventuels du message (j’espère qu’il y en a quand même quelques uns). Alors jme suis dit: pourquoi pas « tu »? C’est convivial, amical, ça crée un lien de proximité, comme si on discutait sur une terrasse en buvant un cappuccino…Et puis j’ai essayé, et là, j’ai pas pu. Ça m’a sauté aux yeux parce que ça m’a fait le même effet que quand je lis le catalogue IKEA et qu’il me dit « Hello client, il te faut ce canapé » et que j’ai envie de lui hurler dessus « Depuis quand on se tutoie, on a pas gardé les cochons ensemble!!! ». Bref, tout ça pour dire que je vais continuer en « vous » mais que je me sens complètement et irrémédiablement proche de toi, public (en plus ça me fait penser à Franck Dubosc…définitivement pas possible.)

Rendez-vous sur Hellocoton !
4 Comments
  • Sarah
    juillet 22, 2014

    Tout à fait d’accord avec le choix du « vous », les blogs écrits en « tu » me font toujours une impression bizarre (haha, en fait, venant de moi, ça m’étonne moyennement…). Et suis aussi d’accord avec ce gratin vu la météo…

    • ladelicieuserie
      juillet 31, 2014

      Effectivement venant de toi ça m’étonne que moyennement 😉 mais de toute façon tu sais que je n’écris (presque) que pour toi et te colles un bisous collant, invisible et virtuel à chaque fin d’article!

  • sotis
    juillet 28, 2014

    hummmm tu me met en appétit!!! bisous

    • ladelicieuserie
      juillet 31, 2014

      Ouiiii mauvaise idée de traîner sur les blogs quant on a faim 🙂 merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Êtes vous un gastronome humanoïde?? Merci de faire ce rapide calcul pour nous en assurer! *

%d blogueurs aiment cette page :