Soupe aux pâtes et au poulet – interprétation personnelle

Soupe_poulet3

Aujourd’hui, petit arrêt sur LE cliché du blog culinaire: « Cela fait très longtemps que je voulais essayer cette recette de… et je me suis enfin lancé. » Aussi bien que dans le cinéma, le gentil s’en sort sans une égratignure alors que 300 tonnes de TNT viennent d’exploser sur sa tronche, ou aussi sûrement que le personnage qui tousse un bon coup va mourir d’une bronchopneumonie, ou que cette fille va finalement se marier avec son nouveau collègue qu’elle déteste vraiment…. bref vous avez saisi le topo, chaque blog culinaire (même ceux d’une grande qualité!) utilise presque à coup sûr au moins une fois cette petite phrase pour justifier l’inspiration du moment.

Ce qui bien sûr n’est pas mon cas. Je suis tellement au dessus de tout ça. Cette recette a juste fait une apparition spontanée dans mon esprit ingénu. Pouf. Magie.

En fait j’ai retrouvé cette recette en faisant le tri de mes favoris culinaires (oui j’ai des favoris culinaires. Même qu’ils sont classés par catégorie). Et cela faisait longtemps qu’elle y était, cette recette. Alors je me suis enfin lancée. Voilà.

J’aime les soupes et j’aime l’automne parce qu’on peut recommencer à faire des soupes chaudes. La soupe est ma comfort food à moi, comme disent nos amis anglo-roastbeef. Ça fait du bien dedans le cœur et dedans le ventre. Alors j’ai profité du fait que J. et moi toussions comme des perdus et utilisions 3 hectares de mouchoirs (ha non ça c’était juste moi) pour faire de la soupe. Cette soupe.

La soupe est mon amie aussi parce que ce qui reste du Panier de légumes va directement dedans. Rien ne se perd, rien ne se crée, blah blah. Pour celle-ci c’est pareil; place à l’imagination, les seuls indispensables étant le poulet et les pâtes (sinon y a qu’à dire, faites n’importe quoi et donnez-lui un nouveau nom, tant que vous y êtes). Je trouve que le maïs donne un petit goût presque sucré tout à fait appréciable, même pour moi qui ne suis pas une immense fan.

En résumé: faites vous du bien en mangeant de la soupe, et si vous surfez sur la blogosphère, gardez l’œil ouvert sur le cliché des blogueurs!

Soupe_poulet2

Temps de préparation: 10 minutes  / Temps de cuisson: 40 minutes

Ingrédients (pour 3 personnes)

2 cuisses de poulet (ou l’équivalent en restes de poulet cuit)
2 carottes moyennes (ou une grosse)
2 poireaux
2 gousses d’ail
2 gros épis de maïs (ou une petite boîte)
100g de pâtes (ici de l’orzotto) (ça semble peu mais ça gonfle!)
Thym, romarin, feuille de laurier
Sel, poivre
Bouillon

Préparation

    1. Préparer les légumes; enlever les barbes des épis de maïs, laver les carottes et les couper en petits cubes, idem avec les poireaux, hacher grossièrement l’ail.
    2. Préparer le poulet; couper les cuisses entre le pilon et le haut de cuisse.
    3. Préparer les épis de maïs (peut être fait pendant la cuisson du poulet): mettre 5cm d’eau salée à bouillir dans une casserole assez grande pour contenir les épis. Lorsque l’eau bout, y mettre les épis. Cuire 10 minutes les épis en les retournant à mi-cuisson. Lorsqu’ils sont cuits, les sortir de l’eau. Pour égrener le maïs, j’ai procédé  » à la bourrine »; j’ai coupé les épis en 3 tronçons, posé les tronçons verticalement sur une planche et séparé les grains du tronc avec un couteau bien tranchant… l’important c’est le résultat…
    4. Dans une cocotte en fonte (ou dans une casserole, ajouter de la matière grasse si c’est le cas), mettre les cuisses de poulet à rôtir à feu fort 2 minutes de chaque côté. Baisser le feu et poursuivre la cuisson 5 minutes à feu moyen.
    5. Ajouter carottes, poireaux et ail (maïs si ils sont prêts), les fines herbes, saler et poivrer, mélanger. Recouvrir le tout de bouillon et laisser mijoter 20 minutes à feu doux.
    6. Après 20 minutes, sortir le poulet et le découper en petits morceaux. Remettre les morceaux dans la cocotte* et ajouter les pâtes. Laisser cuire le temps de cuisson indiqué sur le paquet de pâtes**.
    7. Servir! (j’ai ajouté dans mon assiette une pointe de curry, c’est pas mal du tout!

* Si vous avez prévu de manger avec des gens qui 1) vous ont déjà vu lécher votre assiette 2) vous ont déjà vu manger des moules 3) dont l’opinion vous importe peu, on peut rajouter les os du poulet dans la casserole et les finir en même temps qu’on mange la soupe.

** J’ai pris l’option rapide, c’est à dire que j’ai utilisé des pâtes à minestrone. Si vous avez l’envie de faire les choses dans les règles de l’art, vous pouvez sans autre faire vos pâtes fraîches vous même, comme ici!

Soupe_poulet4

Soupe_poulet1

Rendez-vous sur Hellocoton !
2 Comments

Répondre à Lilo Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Êtes vous un gastronome humanoïde?? Merci de faire ce rapide calcul pour nous en assurer! *

%d blogueurs aiment cette page :