Pâte briochée feuilletée

Doux Jésus, c’est la semaine de toutes les folies. Après le bouillon maison, la pâte feuilletée (briochée, s’il vous plaît). Dans la catégorie #commentçaexistepasquedanslessupermarchés, on est assez juste. Alors contrairement au bouillon que je referai régulièrement pour ma consommation quotidienne, je continuerai à acheter de la pâte feuilletée. De un, parce que ça prend du temps, il faut être organisée, ce que je ne suis pas. Ou alors il faut avoir un grand congel pour en faire plein et la congeler, ce que je n’ai pas non plus.

On parle pas d’une bête pâte feuilletée, mais d’un truc beauuuuucoup plus sale et délicieux. Une base de pâte à brioche, avec feuilletage après coup. Ça donne quelque chose que personnellement je ne pensais pas réussir à faire de mes petites mains; une consistance et un goût qui se rapproche des mignardises qu’on trouve dans les boulangeries FRANÇAISES (je précise, parce qu’en Suisse c’est comme si les boulangers avaient peur d’utiliser du beurre, ce qui est à mon sens une grossière erreur).

La recette est reprise du Blog de Raf de la Raffinerie culinaire dans sa recette de petits pains roulés (recette réinterprétée ici). On peut en faire ce qu’on veut, une fois la technique maîtrisée…la prochaine fois j’ai envie de tester un assortiment de mignardises pour brunch du dimanche!

Seul hic: préparez-vous à y passer du temps…on pétrit, ça repose, on feuilette, ça repose, on feuilette encore, ça rerepose!

[Pâte briochée feuilletée]

Temps de préparation: 40 minutes / Temps de repos: 6h (ou la nuit) + 3 x 30mn

Ingrédients

350 g de farine de blé (+ un peu pour le plan de travail)
15 cl de lait
9 g de levure fraîche
1 œuf entier + 1 jaune
60 g sucre
5 g de sel
70 g beurre à température ambiante (en petits morceaux)
220 de beurre pour le feuilletage

  1. Avant tout, sortir les 220g de beurre et les laisser à température ambiante durant la préparation de la pâte. Il sera ainsi plus facile à mettre en forme.
  2. Faire tiédir légèrement le lait. Y ajouter la levure émiettée et une cuillère à soupe des 60g de sucre, mélanger et laisser reposer quelques minutes. Battre en omelette l’œuf et le jaune d’œuf.
  3. Dans un saladier, mélanger la farine et le sucre; faire un puis au milieu et y verser le mélange lait-levure et les œufs battus. Commencer à pétrir jusqu’à avoir un ensemble plus ou moins homogène, puis ajouter le beurre.
  4. Pétrir environ 7 minutes jusqu’à ce que le beurre soit complètement incorporé. Ajouter le sel et pétrir encore au moins 5 minutes. Pas de panique, la pâte obtenue est légèrement collante, elle ne forme pas une boule bien lisse! (La pâte se travaille très bien au robot)
  5. Filmer le saladier et laisser reposer la pâte au moins 2 heures à température ambiante. Après 2 heures, dégazer la pâte en donnant quelques coups dedans, reformer la boule, filmer à nouveau et placer au frais pour 3 à 4 heures (je l’ai laissée toute la nuit).
  6. Pendant que la pâte lève, préparer le beurre pour le feuilletage: déposer le beurre en un seul morceau sur un papier sulfurisé. L’emballer dedans en repliant les deux côté du papier sur le beurre. Retourner pour placer la jointure du côté du plan de travail. Avec un rouleau à pâte, étaler le beurre jusqu’à ce qu’il forme un carré régulier d’une vingtaine de centimètres de côté. Mettre au frais avec la pâte.

Pâte_briochéefeuilletée_beurre

  • Une fois la pâte reposée et mise à température ambiante pendant quelques minutes, bien fariner le plan de travail et le rouleau à pâte. Déposer la pâte sur le plan de travail et l’étaler en un rectangle qui fasse deux fois la longueur du carré de beurre. Déposer le carré de beurre au centre.

Pâte_briochéefeuilletée1

  • Replier les deux côtés sur le beurre de façon à l' »envelopper ».

Pâte_briochéefeuilletée2

  • Étaler la pâte en y intégrant le beurre.

Pâte_briochéefeuilletée3

  • Plier la pâte en repliant chaque côté vers le milieu puis encore une fois en deux. Laisser reposer 30 minutes.

Pâte_briochéefeuilletée4

Pâte_briochéefeuilletée5

    • Recommencer l’opération de pliage 2 à 3 fois selon le feuilletage désiré. Laisser reposer 30 minutes entre chaque pliage.

Yahou! Vous pouvez Faire plein de choses délicieuses avec la pâte, y mettre du chocolat, la rouler, la croissantiser, la façonner…et la savourer!
(La pâte se cuit une dizaine de minutes dans un four à 200°C.)

Rendez-vous sur Hellocoton !
1 Comment
  • sotis
    mars 4, 2015

    ça promet de belles gourmandises!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Êtes vous un gastronome humanoïde?? Merci de faire ce rapide calcul pour nous en assurer! *

%d blogueurs aiment cette page :