Poulet sauté aux blettes

Poulet_sauté

J’adooore mon anniversaire. J’ai de nouveau 5 ans chaque fois que je souffle les (de plus en plus nombreuses) bougies (quoiqu’en fait j’en suis au stade où on a clairement arrêté d’en mettre le bon nombre). Je pense que c’est parce que je suis entourée de personnes qui
1) m’ont transmis l’amour des anniversaire
2) savent que j’aime tellement ça et font tout pour que ce soit top.
Et ces mêmes gens me connaissent trop bien, du coup c’est toujours au poil. Et comme forcément, chez nous, c’est juste une occasion de plus pour ouvrir une bonne bouteille et tester des nouvelles recettes… ça n’en fait qu’un moment plus sympathique! Franchement, je vous y encourage; si il y a bien UN jour qui doit être VOTRE jour sur toute l’année, c’est bien celui-là. Alors faites-vous plaisir, si c’est possible passez-le à faire quelque chose que vous aimez avec ceux que vous aimez…et si c’est pas possible, aménagez-vous quelques petits écarts qui vous feront plaisir! On a le droit l’obligation de se sentir important et de prendre soin de soi une fois par année, quand même (et non, se marier ou être diplômé c’est pas la même chose).

Bon, ça c’est la partie philosophique. Les gamins de 5 ans, ils en sont pas vraiment à ce stade de la réflexion. Eux ce qu’ils veulent, c’est les CADEAUX. Est-ce que je passe pour une immonde consumériste si je dis que mon côté enfant de 5 ans aime aussi les cadeaux? Ça passe autant par le déballage du papier, en enlevant chaque bout de scotch, à la confirmation que certains me connaissent trop bien, en passant par l’idée que quelqu’un a pris du temps pour réfléchir à ce qui ferait plaisir…C’est vraiment merveilleux, les cadeaux, quand on y pense.

Poulet_sauté2

Parmi moult cadeaux merveilleux, j’ai reçu un énième livre de cuisine (ma littérature préférée). Mais pas n’importe lequel; c’est ma copine F. (qui me transmet tellement d’idées merveilleuses) qui me l’avait montré et depuis, c’était devenu…comment dire…une obsession permanente idée bien présente. Peut-être que ça ne se remarque pas trop dans les recettes ces temps-ci mais je suis fan de cuisine asiatique. Et comme ça coûte assez cher en Suisse de manger asiat’ (comme dans AUCUN pays du monde, remarquez 🙁 ) hé bien autant le faire soi même. Et c’est pas si compliqué.

Ce livre, donc, m’a déjà donné plein d’envies et d’idées. Dont celle de cette recette. À l’origine, il s’agit de bœuf sauté aux brocolis, remastérisé avec les ingrédients du frigo: poulet et blettes. La sauce est…à tomber.

Comme mes super copines me l’ont fait remarquer, le mieux avec une recette, c’est quand elle est accessible tant dans la durée que dans les ingrédients. On achète pas un truc juste pour une recette, elles me disent. À très juste titre. Alors effectivement, il y a des ingrédients propres à la cuisine asiatique qu’on utilise assez peu en dehors. Mais si vous aimez ça, je vous conseille vivement d’investir (façon de parler, en général c’est assez bon marché et ça se conserve bien). La sauce aux huîtres, par exemple; là tout de suite ça a l’air dégueu (et oui c’est pas exceptionnel à manger à la petite cuillère). Mais c’est ça qui fera que votre soupe thaïe ou vos nouilles sautées seront parfaites. Les 5 épices chinoises (c’est un mélange tout fait), idem; on en met juste un poil pour relever, ça se garde bien. Et ça se trouve soit dans les rayons des grands supermarchés, soit dans les épiceries asiatiques (il y en a trois à Neuchâtel, ça devient assez courant).

 Et si vous faites le pas, promis, je vous donnerai plus souvent des recettes asiat’.

Poulet_sauté3

[Poulet sauté aux blettes]
Pour 2 personnes

Temps de préparation: 15mn (+ marinade: 30 mn) / Temps de cuison: 10mn

Ingrédients
200g de blanc de poulet
5 belles branches de blettes (côtes de bettes)
2 oignons frais (oignons fanes)
1 gousse d’ail
1/2 cuillère à café de gingembre en poudre (ou frais)
4 cuillères à soupe de sauce soja
2 cuillères à soupe de sauce d’huîtres
1/2 cuillère à café de 5 épices chinoises
1 cuillère a café de maïzena (fécule de maïs)
1dl de bouillon de volaille (ou de légumes)
Huile de sésame (sinon tournesol ou colza)
Graines de sésames pour servir (facultatif)

Préparation

  1. Découper le poulet en morceaux de la taille d’une bouchée.
  2. Émincer la gousse d’ail. Dans une assiette ou un plat creux, mélanger l’ail, le gingembre, 2 cuillères à soupe de sauce soja, la sauce d’huîtres et les 5 épices. Ajouter le poulet, bien mélanger et réserver au frais au moins une demi-heure.
  3. Laver et couper les blettes (le blanc et le vert) en petits morceaux, également de la taille d’une bouchée. Couper les oignons (le verte et le blanc) en rondelles.
  4. Mélanger le bouillon et la fécule avec un fouet.
  5. Faire chauffer un filet d’huile dans une poêle ou un wok. Lorsque l’huile est bien chaude, faire revenir les oignons et les blettes 1 minute en remuant. Sortir du feu et réserver.
  6. Garder la poêle chaude, verser dedans le poulet et la marinade. Cuire en remuant 3 minutes. Ajouter 2 cuillères restantes de sauce soja, le bouillon et les blettes. Cuire encore 2 minutes.
  7. Servir aussitôt garni de graines de sésames, avec du riz au jasmin.
Rendez-vous sur Hellocoton !
4 Comments
  • LadyMilonguera
    mai 20, 2015

    Sympa ce poulet sauté…

  • sotis
    mai 21, 2015

    hummmm extra ce plat!!! bisous

  • steph
    juin 19, 2015

    on n’en a pris que 3 fois chacun… et en plus on avait quadruplé les quantités….zut et flûte, il en reste plus pour demain !

  • Céline (Comme une envie de)
    octobre 17, 2015

    Très joli plat qui doit vraiment être très bon 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Êtes vous un gastronome humanoïde?? Merci de faire ce rapide calcul pour nous en assurer! *

%d blogueurs aiment cette page :