Trio d’olives pour l’apéro

Olives 2

J’adore l’apéro. Après le petit déjeuner, c’est le meilleur repas de la journée (il y a beaucoup de repas dans ma journée… je dois être un Hobbit dans mon inconscient). Ce moment détendu où on se retrouve, soit après le travail, soit pas; où on s’ouvre une bonne bouteille de blanc dont on peut raconter l’histoire, ou alors quelques bières artisanales que tout le onde partage pour pouvoir toutes les goûter; discuter de la journée passée, du repas qui va venir, ou juste jouer aux cartes; et accompagner le tout de choses à grignoter (he ouais, sinon où est la partie « repas »?)!

J’aime cuisiner pour les apéros. (Sans blague… si on en doutait, rendez-vous ici). On peut faire simple mais goûtu, on peut s’amuser en petites quantités, on peut utiliser des restes de frigo… Pas besoin que ce soit compliqué, mais que ça ouvre l’appétit sans nourrir, sans étouffer. Mon cœur se serre quand je vois ces saladiers de « salés apéritifs » ou de Tucs (ouais je sais c’est hérétique de ne pas aimer les Tucs), tous ces trucs tellement pâteux qu’il faut un litre de salive juste pour réussir à les mâcher… pouerk. Les chips, c’est gras et artificiel, mais au moins c’est léger! Et on peut les accompagner de sauce cocktail, ce qui ne gâche rien. Je crois que ma crédibilité culinaire vient de partir –> par là.

Olives 6

Donc j’aime bien les olives pour l’apéro parce quelles ne sont pas pâteuses et qu’elles ont un goût de reviens-y. Il n’y a pas mille moyens de dénicher de bonnes olives dans nos contrées: au marché ou… au marché. Quand je dis bonnes, c’est bien assaisonnées, sans conservateur ou acidifiant. Et, bon, quand le marché c’est le samedi matin mais qu’on organise un apéro inopiné le mercredi… hé ben pas d’olives. À moins de les faire soi-même! Ce qui est vraiment pas compliqué.

Je vous propose trois idées d’assaisonnement d’olives, mais on pourrait en imaginer des tas. Des tas! Je n’aime pas trop les olives noires (oui je suis pénible. Oui.) ce qui explique que la recette utilise des olives vertes, mais on peut aussi imaginer un mélange noires / vertes. Choisissez des olives en saumure, toutes simples, dénoyautes ou non. Attention, elles sont déjà bien salées, rien ne sert d’ajouter du sel, à moins que vous n’ayez 10 bouteilles de vin à faire absolument boire à vos invités déshydratés.

[Trio d’olives pour l’apéro]

Temps de préparation: 10 minutes / Temps de repos: 24 heures

Ingrédients
300g d’olives vertes égouttées

Olives pesto-tomates séchées
100g d’olives
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à café de pesto
20 pétales de petites tomates séchées (ou 10 de tomates séchées normales)

Olives ail-poivrons rôtis
100g d’olives
1/2 portion de poivrons rôtis
2 cuillères à soupe d’huile d’olive, si possible celle des poivrons rôtis
Une gousse d’ail coupée en fines lamelles
Poivre

Olives citron-persil
100g d’olives
Un petit bouquet de persil
1 cuillère à soupe de jus de citron
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
Une petite gousse d’ail finement émincée ou pressée
Poivre

Préparation

  1. Pour chaque mélange, assembler les ingrédients (pour le pesto, le mélanger à l’huile d’olive avant de l’intégrer aux olives), disposer les olives dans des récipients hermétiques (Tupperware ou bocal en verre) et réserver pendant 24h au frais.

Autres idées:
J’ai cherché sans succès des graines de lupins, que je trouve délicieuses dans les mélanges d’olives. Si vous en trouvez n’hésitez pas à en ajouter! Variez les herbes aromatiques et les épices (fenouil, cumin, piment). Au moment de servir, ajouter des tomates cerises coupées en deux ou des boulettes de mozzarella.

Rendez-vous sur Hellocoton !
2 Comments
  • sotis
    août 1, 2016

    très bonnes idées d’apéro et comme j’adore picorer des olives je note tes recettes!!! bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Êtes vous un gastronome humanoïde?? Merci de faire ce rapide calcul pour nous en assurer! *

%d blogueurs aiment cette page :