Moussaka épicée à la merguez

J’aime notre jardin.

J et moi avons vécu quelques années dans un appartement au 3ème étage d’un petit immeuble sans jardin. On va pas de plaindre, on avait un balcon, un peu de vue et c’était déjà pas mal. Je faisait pousser des herbes aromatiques dans des bacs, je me suis essayée aux tomates une fois, ça a été bof. Du coup, soit on allait au marché, soit je faisais des razzias de légumes chez papa-maman.

Mais maintenant. MAINTENANT!!! Je nage dans un océan de béatitude en contemplant et en découpant et en mangeant les légumes de notre jardin. Enfin quand je dis notre jardin, c’est relatif. On a déménagé dans un appartement merveilleux, avec des voisins super sympa, dont un nous permet d’exploiter un bout de terrain derrière chez lui. On est deux, ma voisine et moi, à travailler dessus, chacune plante ce qu’elle veut au fil des inspirations et du temps libre. Et chacun se sert de ce qu’il veut, sans regard sur qui a planté, arrosé, engraissé les légumes. C’est merveilleux.

D’ailleurs, ça m’inquiète de me voir à ce point niaise devant des petites plantes qui poussent. Je pourrais rentrer chaque soir à la maison en hurlant de joie et en partageant avec toutes les oreilles (plus ou moins) intéressées les progrès de germination de mes plants de doucette ou de navets. Pauvre J. Qu’est-ce que ce sera le jour où j’aurai des enfants. Dieu me préserve (et vous aussi).

Maintenant que je suis sur ma lancée, vous voulez savoir ce que j’ai déjà récolté comme légumes de mon jardin depuis le printemps? VOUS VOULEZ??? Hé ben même si vous voulez pas, je vous l’dit quand même (dixit Patrick Bruel) (quel humour): des pois mange tout, des épinards, des salades à tondre, des radis, des courgettes, des pâtissons, des tomates, des aubergines (Des. Aubergines.), des oignons, des carottes. Tout ça. C’est merveilleux.

Petite histoire pour terminer: un jour que je discutais avec ma voisine au milieu de notre merveilleux (avais-je déjà dit qu’il était merveilleux?) jardin, on parlait de la chance qu’on avait de manger des légumes 100% bio, sans pesticides, engrais ou rien du tout. C’est le moment qu’a choisi notre voisin vigneron pour sulfater ses vignes, ça a fait un gros nuage de fumée blanche qui s’est déposé sur nos précieux légumes, j’ai cru que j’infarctussais. Qu’il aille brûler en enfer.

Tout ça pour dire qu’à part la viande, cette moussaka est majoritairement issue de légumes du jardin. Je suis surexcitée.

On a finalement assez peu parlé de cette moussaka, mais que dire de plus? C’est le plat parfait pour les soirées de pluie en été, quand les aubergines et tomates sont fraîches et si possible locales. La viande d’agneau et les merguez la rendent délicieusement parfumée. Si vous avez une épicerie orientale près de chez vous, la plupart ont un rayon boucherie et vendent des merguez faites maison. Ce sont les meilleures merguez du monde. N’hésitez donc pas à vous fournir dans ces commerces qui, il faut l’avouer, ne paient pas de mine!

[Mousaaka aux merguez]
Pour 4 personnes
Temps de préparation: 30 minutes / Temps de cuisson: 20 minutes +30 minutes

Ingrédients

Deux belles aubergines
800ml de coulis de tomates*
1 oignon émincé
2 gousses d’ail finement hachées
Deux brin de romarin
Un petit bouquet de persil
2 merguez (environ 100g)
250g de viande d’agneau hachée**
Une pincée de graines de cumin
1/4 de cuillère à café de Ras el Hanout (à défaut, de paprika ou de cannelle)
20g de parmesan râpé
Huile d’olive

Pour la béchamel
20g de beurre
20g de farine
4 dl de lait
Une pincée de noix de muscade
Sel, Poivre

Préparation

  1. Préchauffer le four à 200°C. Couper les aubergines en tranches d’environ 1cm d’épaisseur, les déposer sur une plaque allant au four (elles ne doivent pas se chevaucher), saler et arroser d’un filet d’huile d’olive, enfourner pour 20 minutes en les retournant à mi cuisson.

  2. Pendant ce temps, extraire la chair des merguez : inciser le long de la merguez et sortir la chair, jeter l’enveloppe. Défaire grossièrement la chair et la mélanger à la viande hachée.

  3. Faire chauffer de l’huile d’olive dans une poêle. Faire revenir l’oignon et l’ail une minute, ajouter la viande et laisser colorer en remuant pendant 2-3 minutes. Ajouter la sauce tomate, le romarin, le persil saler et poivrer. Laisser mijoter à feu moyen jusqu’à ce que les aubergines soient cuites (environ 15 minutes).

  4. Préparer la béchamel: dans une casserole, faire fondre le beurre. Ajouter la farine, remuer au fouet quelques secondes pour bien incorporer (cela forme des petits « tas ».) Ajouter le lait en une fois, remonter le feu, porter à ébullition en remuant. Laisser ensuite mijoter sur feu moyen 10 minutes en remuant de temps en temps; la béchamel doit devenir crémeuse. Assaisonner de muscade, sel et poivre.

  5. Lorsque les aubergines sont cuites, les sortir du four sans éteindre le four.

  6. Tapisser le fond d’un plat à gratin*** avec la moitié des tranches d’aubergines. Recouvrir de la moitié de la sauce tomate à la viande, puis de la moitié de la béchamel. Recommencer l’opération (aubergine – tomate – béchamel), recouvrir de parmesan râpé. Enfourner dans le four à 200°C pour 30 minutes.

* Vous pouvez réaliser vous-mêmes le coulis de tomates, avec un kilo de tomates fraîches coupées en cubes et cuites une quinzaine de minutes à couvert.
** Il se peut que le boucher ne vous vende pas d’agneau haché en si petite quantité. Optez pour un morceau d’agneau que vous hacherez vous-mêmes au couteau.
*** J’ai utilisé un plat à gratin de 30cm de diamètre sur environ 6-8cm de haut. Un plat trop grand donnera une moussaka toute plate!

Rendez-vous sur Hellocoton !
2 Comments
  • LadyMilonguera
    août 21, 2017

    Comme elle est appétissante ta moussaka !

  • sotis
    août 21, 2017

    on dirait bien le jardin du bonheur et cette moussaka est très tentante!!!! bisous

Répondre à LadyMilonguera Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Êtes vous un gastronome humanoïde?? Merci de faire ce rapide calcul pour nous en assurer! *

%d blogueurs aiment cette page :