Salade de blé torréfié aux légumes et mozzarella – en collaboration avec Neuchâtel, Ville du Goût

La cuisine, c’est un peu de l’art…non?

J’en ai déjà parlé dans cet article. Et sûrement dans d’autres. Mais je le redis et je le maintiens: pas besoin de cuisiner des trucs de dingues, pour autant que ça soit plein de vraies saveurs et de couleurs! Je suis tombée dernièrement sur un livre de recettes de fêtes, et je me suis arrêtée sur une recette de chutney aux épices. Ca doit surement être bon. Très bon, même. Mais il fallait pas mal imaginer, parce que la photo était brune; un chutney brun sur un fond brun.

Et si on oublie que le brun peut être appétissant parce que c’est couleur du chocolat, hé ben…. en fait le brun c’est pas très appétissant.

Pour cette quatrième recette en collaboration avec Neuchâtel – Ville du goût (les précédentes ici, ici et ici), j’ai voulu du neuf, dans la présentation mais aussi dans les ingrédients. En faisant mes courses dans le nouveau magasin en vrac de Neuchâtel, j’ai testé le Blé’zotto, du blé à cuire légèrement torréfié*. C’est rigolo, ça sent un peu le café pendant que ça cuit. Et ça donne cette salade un parfum différent. Du blé torréfié, des légumes frais et de saison, de la mozzarella de buffala ou de la burrata pour les plus gourmand, et voilà, vous avez fait à manger, mais vous avez aussi fait… de l’art!

Pour les neuchâtelois, vous trouverez en dessous de la recette le guide des courses dans les commerces de la Ville.

* Pour l’instant je n’ai trouvé qu’un seul producteur de ce type de blé, en lien leur site web et les lieux de vente.

[Salade de blé torréfié aux légumes et mozzarella ]
Pour 4 personnes
Temps de préparation: 15 minutes / Temps de cuisson: 15 minutes

Ingrédients

Deux belles aubergines
200g de blé légèrement torréfié
Un oignon
500l de bouillon de légumes
300g de concombre
600g de tomates mélangées
300g de betterave rouge
4 boules de mozzarella du buffala ou de burrata (entre 50g et 100g la boule)
Sel, poivre du moulin
3 cuillères à soupe de vinaigre de vin blanc
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 gousse d’ail

Préparation

  1. Faire cuire le blé : émincer l’oignon et le faire revenir deux minutes dans un peu d’huile d’olive. Ajouter le blé, continuer la cuisson une minute, puis ajouter le bouillon et laisser frémir à couvert 15 minutes. Vérifier la cuisson : le blé doit être tendre. Égoutter s’il reste du liquide.
  2. Éplucher la betterave et la détailler en petits cubes. Laver les tomates et les concombres. Couper les tomates en petits morceaux. Couper le concombre en deux dans la longueur, évider les graines, détailler en petits cubes (avec la peau).
  3. Mélanger les légumes avec le blé refroidi. Si la salade n’est pas servie immédiatement, laisser la betterave à part, elle colorerait la salade en rose ! Saler et poivrer.
  4. Mélanger l’huile, le vinaigre et l’ail pressé. Ajouter à la salade.
  5. Servir la salade dressée sur assiettes, avec une boule de mozzarella disposée dessus, assaisonnée de quelques tours de moulin de poivre.

 

Liste de courses à l’usage des neuchâtelois/ses

Faire ses courses chez les commerçants locaux, cela permet, entre autres, de se débarrasser d’une bonne partie des emballages superflus, de moins remplir vos sacs poubelle et de faire un geste pour l’environnement. En allant faire vos courses pour cette recette, munissez-vous d’un sac à commissions, de sachets en papier et d’un bocal, et c’est parti !

Commencez par vous arrêter chez Go Vrac, le magasin en vrac (presque) tout nouveau de Neuchâtel, bien caché au numéro 45 de la Rue des Moulins. Pesez votre bocal vide, et remplissez-le de 200g de blé torréfié (blé’zotto).

Pour acheter de la mozzarella aux petits commerçants trois options s’offrent à vous :
– Chez Zanetta (la Source du Salami)
– Le stand de produits frais italiens, au marché
– Le stand de fromages de la familles Briggen
Quel que soit votre choix, demandez 4 petites boules de mozzarella di buffala, ou mieux de burrata, s’il y en a !

Au marché, arrêtez-vous chez votre maraîcher. Prenez deux concombres : si possible choisissez une variété courte, avec quelques épines, qui ressemble à un gros cornichon, ils ont plus de goût (par exemple : variété « Nostrano »). Choisissez également 5 belles tomates colorées (environ 600g) et une belle betterave. Si vous avez vos propres sachets en papier, n’hésitez pas à refuser ceux du maraîcher ; vous pouvez même transporter les légumes qui ne sont pas délicats directement dans votre sac à commissions. Quand aux sachets en papier, n’hésitez pas à les réutiliser d’une fois à l’autre.

Rendez-vous sur Hellocoton !
1 Comment

Répondre à LadyMilonguera Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Êtes vous un gastronome humanoïde?? Merci de faire ce rapide calcul pour nous en assurer! *

%d blogueurs aiment cette page :