Légumes racine à la méditerranéenne

Les recettes se font rares, ces derniers temps; j’en suis aussi désolée que vous.

Il se trouve qu’ayant accouché du projet « livre » en décembre, j’envisage d’accoucher d’un autre projet en mai. Un projet beaucoup plus encombrant, hurlant, gigotant et vivant qu’un livre. Un petit humain ♥

Mais l’absence de nouvelles recettes ne veut pas dire que je me nourris moins, ou moins bien! Surtout pas! Je fais ce que certains d’entre vous font peut-être quand ils sont en manque d’inspiration ou en manque de temps: je recycle des vieilles recettes du blog. Celle-ci ou celle-ci, par exemple.

Du coup, j’innove moins. Je photographie moins. Et ça me manque pas mal.

J’aimerais donc essayer de revenir avec plus d’articles ces prochains temps. Mais dans tous les cas, je vous remercie de continuer de venir visiter le blog (je le sais, les statistiques me le disent, haha – même si certaines de ces visites, c’est moi-même ^^) et j’espère que vous trouvez dans d’anciennes recettes des idées pour vos repas d’hiver.

Petit clin d’œil aujourd’hui au Sud et au soleil dans nos cœurs que nous n’avons pas dehors (comme les Gens du nord – #EnricoMaciasforever #Laculturec’estcommelaconfiture); lors de ma dernière analyse de sang (actuellement j’en fais toutes les 5 semaines…) il est ressorti que je manquais de vitamine D. Et quand j’ai demandé ce que je pouvais cuisiner pour pallier à ça, on m’a gentiment expliqué que la vitamine D est synthétisée dans le corps sous l’effet du soleil. La bonne blague.

Je ne vais donc pas échapper aux compléments alimentaires, mais juste pour faire comme si, je vais me nourrir cette semaine exclusivement de ce mélange de légumes racines au goût du soleil. Et na.

PS: j’ai vu dans les statistiques que cet article sur les gamelles de midi au travail était pas mal consulté ces derniers temps. Je ne peux que vous encourager à continuer! En cuisinant pour les repas de midi, on prend soin de soi, de sa santé mais aussi de la planète (moins de plastique et de déchets, utilisation d’ingrédients sains et naturels, pas de trajets en voiture jusqu’au supermarché… 🙂 )

[Légumes racine à la méditerranéenne]
Pour 4 personnes

Temps de préparation: 10 minutes / Temps de cuisson: 35 minutes

Ingrédients
500g de légumes racine (carotte, céleri rave, navet, panais…)
2 belles pommes de terre
1 poireau
1 boîte de pois chiches (125g environ)*
2 boîtes de tomates pelées concassées et leur jus (environ 800g)
1 gros oignon
2 belles gousses d’ail
100g d’olives vertes ou noires**
Un petit bouquet de persil OU un petit bouquet de basilic OU 2 cuillères à café de mélange d’herbes de Provence
Huile d’olive
Sel, poivre

Préparation

  1. Émincer l’oignon et l’ail. Peler et couper les légumes racine en cubes. Couper le poireau en rondelles et les passer sous l’eau.
  2. Dans une grande poêle ou une casserole, faire chauffer un beau filet d’huile d’olive. Ajouter l’oignon, l’ail, les olives et les fines herbes émincées. Faire revenir jusqu’à ce que cela grésille. Ajouter les légumes, saler et laisser revenir 5 minutes.
  3. Ajouter les tomates; compléter avec l’équivalent d’une boîte de conserve d’eau si le mélange paraît trop compact. Ajouter les pois chiches.
  4. Laisser mijoter à petit feu et à couvert 20 minutes. Découvrir et laisser cuire encore 10 minutes.
  5. Rectifier l’assaisonnement. Service accompagné de boulgour, de quinoa, de couscous ou d’un autre féculent.

*Si vous utilisez des pois chiches secs: compter la moitié du poids cuit (soit 60g de pois chiches secs). Laisser tremper une nuit (ou environ 10h) dans un saladier, bien recouverts d’eau. Cuire ensuite les pois chiches à la marmite à pression 20 minutes (idéal) ou dans l’eau bouillante non salée 1h-1h15.
** Si vous pouvez, choisissez des olives préparées « à la provençales » ou « à l’ail », qui assaisonneront encore plus ce plat!

Rendez-vous sur Hellocoton !
2 Comments

Répondre à LadyMilonguera Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Êtes vous un gastronome humanoïde?? Merci de faire ce rapide calcul pour nous en assurer! *

%d blogueurs aiment cette page :