Février sans supermarché – survival guide pour neuchâtelois/es

Par samedi, 9 février, 2019 5 No tags 0


Déjà une semaine sans supermarché, pour les adeptes du défi!

Un mois, c’est à la fois long et pas long. Ça passe à la fois super vite (ne dites pas le contraire, est-ce que tout le monde se rend compte que Noël c’était il y un mois et demie??!!) et super lentement quand on est, par exemple, à court de papier toilette. Et qu’on ne peut pas aller au supermarché.

Et Neuchâtel, c’est à la fois grand et petit. Grand, parce qu’on a notamment deux MacDo, un magasin en vrac et un restaurant éthiopien; petit, parce qu’on a que deux MacDo (c’est bien assez si on me demande mon avis), un seul magasin en vrac et que le restaurant le plus exotique qu’on ait soit éthiopien (tout est finalement question de point de vue).

Alors quand il faut vivre un mois sans supermarché, c’est parfois compliqué.

Je vous mets dans la suite de cet article quelques adresses selon les items que vous recherchez, tirés de ma propre expérience. Si vous avez d’autres plans, n’hésitez pas à les laisser dans les commentaires!

Go Vrac – allez y avec vos sachets ou bocaux!

J’en profite pour laisser aussi ici quelques réflexions qui me passent par la tête en parlant de ce défi:

Le prix. Je pourrais très bien entendre ceux qui me disent que plein de produits sont plus économiques en grande surface. Et pour plusieurs choses, je ne peux pas leur donner tort. Mais de ma propre expérience, les fruits et légumes sont le même prix au marché; les féculents sont le même prix voire moins cher en vrac; les yogourts vendus par pots de 500g en laiteries sont moins chers que par pots de 180g en grande surface. Et pour ce qui concerne les produits comme la pâte à tartiner, les noix ou le miel (dont j’ai eu l’occasion de comparer les prix parce que c’est ce que je consomme): OUI il y a une différence de prix. Et oui, si on a une famille de 5 personnes, c’est compliqué. MAIS cette différence de prix, cela nous rappelle que ce que l’on consomme d’habitude pour pas cher, ce sont des produits de basse qualité, produits dans de mauvaises conditions, avec des matières premières peu saines, peu éthiques et peu locales. Une pâte à tartiner qui coûte plus cher (enfin, qui a un prix cohérent avec le coût du cacao, des noisettes et de la main d’oeuvre), elle nous rappelle aussi la vraie valeur des produits et le fait qu’on devrait en consommer occasionnellement 🙂

Le temps. On rentre à la Maladière, on sort de la Maladière: on a tout ce qu’on voulait. Et ça a pris 30 minutes. Mais on a donné tous ses sous à la COOP. En ville, ça prend du temps, il faut se garer ou y aller en bus, aller d’un magasin à l’autre et on y passe la matinée. Ben oui! Mais c’est aussi un choix qu’on fait. Et on donne ses sous aux commerçants locaux.

Le choix. Quand on va à la laiterie, il y a une sorte de yogourt et quelques arômes différents. On est loin des 40 sortes de La Laitière, de Yoplait ou autre Activia. Mais est-ce que c’est vraiment nécessaire? Et est-ce qu’on préfère financer l’élevage intensif de vaches laitières aux USA ou savoir que notre yogourt vient de vaches heureuses des pâturages?

Bref, quelques questions qui valent la peine d’être posées pour rappeler que février sans supermarché, ce n’est pas seulement réservé aux étudiants bobos mais bien à tous ceux et celles qui aimeraient changer leur façon de consommer!

La source du Salami ( chez Zanetta) – craquez pour les légumes marinés à l’huile ou pour des formes de pâtes inconnues…

Adresses à Neuchâtel:

Alimentaire

Le marché de Neuchâtel – Fruits et légumes, pain, fruits secs, poisson, fromage, viande
Place des Halles, le samedi matin (version allégée le mardi matin et aussi le jeudi matin en saison estivale)

La coopérative des halles – Produis Bio et locaux
Place Pury

Go vrac – Alimentation en vrac et produits d’entretiens bio et en vrac
Rue des moulins

Épicerie fine Les Gourmets – Produits frais et d’épicerie, pain, fromage à la coupe
Rue du Seyon

La source du Salami (Zanetta) – Produits alimentaires italiens, fromages à la coupe, pâtes fraîches, légumes secs en vrac
Rue des moulins

Sidcarna – Boucherie
Rue Fleury

Chez Margot – Boucherie
Rue du Seyon

La marée – Poissonnerie
Rue Fleury

L’Aubier – Produits laitiers de la ferme, café en vrac, restaurant
Rue du château

Utilitaire

La Rose d’eau – Cosmétiques, produits d’entretien en vrac, droguerie
Place Pury

Schneiter – Droguerie, entretien, divers utilitaires
Rue de l’Hôpital

–> N’oubliez pas les pharmacies qui vendent également des produits utilitaires!

Mes adresses dans les environs de Neuchâtel:

L’Artisan – Laiterie et produits d’épicerie
? Pourquoi y aller: yogourts des Ponts de Martels dans des pots en verre, délicieux mélange à fondue!
Auvernier

Domaines des prés d’Areuse – Produits de la ferme et de producteurs locaux
? Pourquoi y aller: les glaces, les huiles du domaine, le choix de charcuterie régionale et le pain au feu de bois les mercredis et vendredis!
Areuse

Laiterie fromagerie de Nods – Produits laitiers locaux, produits d’épicerie en vrac ou non
? Pourquoi y aller: les yogourts délicieux en pots en verre, le beurre maison, leur fromage et les 20 sortes de raclette (sans exagérer), le très grand choix de produits en vrac, la crème fraîche maison!
Nods

Laiterie de Lignières – Fromages et produits laitiers
? Pourquoi y aller: les nombreux arômes de yogourts maison!
Lignières

Ferme des Trois Rods – Céréales, légumes et viande en self service
? Pourquoi y aller: tous les produits sont exclusivement de la ferme ou de fermes des environs! Et aussi pour le prix hyper raisonnable de la viande (congelée certes, mais du pré d’à côté!)
Lieu dit Les Trois Rods, Boudry

Mais il y en a bien d’autres! Laissez vos adresses en commentaire 🙂

L’Aubier – buvez-y un café torréfié sur place avant de repartir avec du lait de la ferme!

Rendez-vous sur Hellocoton !
5 Comments
  • Marie-Laure
    février 9, 2019

    Très très chouette article, bravo.
    Je ne suis pas sûr Neuchâtel, mais je me pose aussi ces questions et j’apprécie les réflexions.
    Bravo et belle continuation.

    • La délicieuserie
      février 10, 2019

      Merci! Vous avez raison, finalement la réflexion est plus globale et peut être faite partout, même si à certains endroits plus facilement qu’à d’autres… Bonne journée 🙂

  • Sarah
    février 10, 2019

    Mais il est merveilleux cet article! Merciii!

    • La délicieuserie
      février 10, 2019

      Avec plaisir 🙂 🙂 On peut aussi se faire un virée neuchâteloise un de ces quatre pour découvrir ces endroits et d’autres!

  • Rosanna Brunner
    février 10, 2019

    J’aime ton article et je préfère donner mes sous aux commerçants plutôt qu’à la Migros ou la Coop ! A Corcelles il y a un magasin en vrac, Chez Mamie; il me semble que les prix sont plus élevés qu’au Vrac de Neuch’. Il y a par contre un immense choix de produits cosmétiques et d’entretien.: ça vaudrait la peine de comparer… Et j’aime le défis de février sans supermarché !!! :< )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Êtes vous un gastronome humanoïde?? Merci de faire ce rapide calcul pour nous en assurer! *

%d blogueurs aiment cette page :