Salade estivale de riz, lentilles et millet – et pensées sur la maternité

Certaines choses changent vraiment la vie, et je ne parle pas de l’acquisition d’un kitchenaid.

Je parle en fait de l’expérience de la maternité. On m’avait préparé au meilleur (« les enfants sont la meilleure chose qui peut t’arriver dans la vie, profite de chacun de ces précieux moments » – en arrière plan, un bébé qui hurle à la mort depuis le matin sans discontinuer) comme au pire (« profite de dormir et de faire ce que tu aimes parce que plus rien ne sera possible » –  et me voilà à écrire une recette, après une nuit de 5h30, j’en convient).

Dans ma vision de fille (hyper)active, en réponse aux critères d’une société qui voudrait que l’on soit toujours au top, je m’étais visualisée après mon accouchement pondre (pondre, c’est le mot) une recette par semaine sur le blog, participer aux cours d’urban training avec ma poussette (véridique!) et aller boire des verres sur des terrasses avec mon nouveau né de 5 jours.

Bien bien, il n’en a pas tout à fait été ainsi.

Je n’ai pas voulu écouter celles et ceux qui m’ont dit que ça allait être terrible, et je m’en veux d’avoir bu les paroles de celles et ceux qui en ont peint un portrait tout rose (et bleu et vert et jaune). Je crois qu’on aurait besoin d’un discours « juste », équilibré, en ayant conscience des merveilleux moments à venir, mais aussi des moments plus durs, pour pouvoir passer à travers sans culpabiliser (culpabiliser de ne pas être au top, de ne pas retrouver sa ligne, d’en vouloir à ce bébé qui pleure non stop). J’imagine que ce discours, il peut se passer de femme à femme, d’histoire en histoire, à condition de garder le côté vrai de ces histoires: celui qui ne nous met pas en valeur, celui qui montre un côté de nous qu’on ne montre jamais et celui qui explique le mieux possible, avec des mots qui n’existent pas, ces nouvelles émotions qu’on peut ressentir pour un être si petit et qu’on connaît depuis si peu de temps.

J’aurais voulu que l’image transmise de la maternité ne soit pas l’égale de celle des mannequins parfaits portant des maillots de bain H&M sur une plage magnifique: irréelle (sauf pour quelques unes d’entre nous), photoshopée, lissée et culpabilisante pour celles qui ne rentrent pas dans le moule.

J’espère que, au même titre que de pouvoir regarder dans le miroir notre corps en maillot de bain sans jugement, on pourra apprendre à regarder notre expérience de la maternité sans se juger, sans avoir honte, sans se demander si l’on est normales (dans notre corps, dans nos émotions, dans nos pensées). Car oui, on est normales, même et surtout dans ces expériences dont on ne nous parle pas.

Je me suis un peu éloignée du sujet du jour, une bien jolie et bien simple salade aux airs de taboulé… mais actuellement, je réfléchit beaucoup plus à la parentalité qu’aux salades. J’aurai du coup assez peu de choses à dire, si ce n’est que cette recette n’est pas si banale que ça. Pourquoi choisir entre une salade de riz, de lentilles ou de millet quand on peut avoir les trois? Les trois ingrédients sont cuits en même temps (pour un maximum d’efficacité entre deux tétées), et agrémentés (enfin!) de légumes d’été. Le poivron, riche en vitamine C, permet de faciliter l’assimilation du fer des lentilles, ne passez donc pas à côté!

On peut servir cette salade en plat principal, l’amener à un repas canadien ou la proposer en accompagnement de grillades (avec moins de mozzarella peut-être!). Bon appétit!

 

[Salade estivale de riz, lentilles et millet]
Pour 4 personnes en plat principal
 
Temps de préparation: 10 minutes / Temps de cuisson: 15 minutes
 
Ingrédients
150g de lentilles vertes
150g de millet
200g de riz long grains
3 belles grappes de tomates cerises (une trentaine)
Un poivron rouge
Deux oignons nouveaux avec les fanes
Un beau concombre
4 boules de mozzarella de bonne qualité (ici de bufflonne)
Un petit bouquet de persil et basilic mélangés
Huile d’olive
Sel, poivre
Selon l’envie: vinaigre balsamique ou aux herbes, jus de citron…

  1. Dans une casserole, faire cuire ensemble le riz, les lentilles et le millet avec 800ml d’eau salée. Porter à ébullition, puis baisser sur feu moyen pendant 15 minutes (ajouter un peu d’eau en cours de cuisson si besoin).
  2. Couper les tomates en quart, le poivron en dés, le concombre en fines tranches et émincer les oignons (le vert et le blanc).
  3. Quand les céréales sont cuites, les laisser tiédir dans un saladier. Ajouter ensuite la garniture, les fines herbes hachées et l’huile d’olive (ainsi que jus de citron ou vinaigre selon les goûts). Saler et poivrer.
  4. Servir sur assiette avec une boule de mozzarella. Si la salade est servie en accompagnement, ajouter la mozzarella en petits morceaux dans le mélange avant de servir.
Rendez-vous sur Hellocoton !
2 Comments
  • Yann
    juillet 12, 2019

    Miam ! Depuis la Sardaigne ☀️
    Courage jeunes parents l’aventure ne fait que commencer !
    Bises

  • Rosanna Brunner
    juillet 13, 2019

    Jolies photos ;< ) joli texte…. et appétissante recette !
    Merci pour tout ça….. !!!!!

Répondre à Yann Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Êtes vous un gastronome humanoïde?? Merci de faire ce rapide calcul pour nous en assurer! *

%d blogueurs aiment cette page :